Achat de voiture d’occasion : découvrez vos droits

  • 0

Achat de voiture d’occasion : découvrez vos droits

Category : Auto , Conseils

Ils ne sont pas rares ceux qui ont hérité d’une ou de plusieurs surprises désagréables après avoir conclu l’achat d’une voiture d’occasion. Pour prendre toutes les précautions, il faut, dans un premier temps, connaître vos droits. Ces derniers doivent être respectés par le vendeur. Ce billet consiste en un bref rappel de quelques-unes des obligations du vendeur à votre endroit.

Pour plus de sécurité, orientez-vous vers un professionnel

Si vous avez peur de vous faire avoir, adressez-vous à des professionnels de voitures d’occasion comme Hertz Rent2Buy, dont la fiabilité des services n’est plus à prouver. L’un des avantages du professionnel est que la loi le contraint à la transparence vis-à-vis des clients. Notamment, il doit fournir les informations suivantes à toute sa clientèle : la marque de la voiture et tout ce qu’il faut pour caractériser avec précision le véhicule, la date de la 1ère mise en circulation de la voiture, le kilométrage (forcément, une voiture d’occasion a déjà roulé), le prix de vente incluant toutes les taxes afférentes à la transaction. Toutes ces données dévoilées à la vue du public, doivent être les mêmes que celles inscrites sur les documents commerciaux qui vous seront remis après la conclusion de la vente. À ce propos, sachez que vous allez devoir payer des frais d’immatriculation.

Les documents que le vendeur est obligé de vous fournir

Si vous achetez auprès d’un professionnel, il doit vous fournir, soit un bon de commande, soit un bon de livraison, soit une facture. La forme de ces documents écrits est imposée par la loi. Le professionnel a également l’obligation de vous remettre le procès-verbal de contrôle technique ainsi que les tous les documents dont vous aurez besoin pour procéder à l’immatriculation de la voiture. Si vous achetez chez un particulier, ce dernier est tenu de vous fournir, entre autres, les documents suivants : un reçu constatant le paiement, le document cerfa n° 13754*02 établi par le ministère de l’Intérieur, le carnet d’entretien et les factures justifiant ces entretiens, le certificat d’immatriculation. Demandez également au vendeur un certificat de situation administrative.


Leave a Reply