Tuning moto : les précautions avant modification

  • 0

Tuning moto : les précautions avant modification

Category : Moto

Considéré comme un passe-temps pour certains motards et une mode de vie pour d’autres, le tuning moto séduit plus d’un, amateurs et professionnels des deux-roues confondus. Les changements apportés sur une moto peuvent être d’ordre esthétique, mais pour les mécanos, ils touchent particulièrement les parties mécaniques de l’engin. Dans ce cas précis, la loi est très stricte en ce qui concerne les modifications notables effectuées sur les motos pour des raisons de sécurité. Voici quelques règles que vous devez connaître avant de customiser votre petit bolide.

Modifications notables : de quoi s’agit-il ?

Comme la customisation des voitures, le tuning moto est encadré par une règlementation stricte. L’article R322-8 du Code de la route évoque la question de « modifications notables » en cas de transformation de tous les éléments d’une moto qui figurent sur le certificat de conformité du modèle original ayant permis l’homologation. Ce qui implique qu’un simple changement de largeur et de diamètre de roue, de taille de pneu ainsi que de poids et de hauteur nécessite une nouvelle homologation. La modification du niveau sonore est également prise en compte. Idem pour une transformation de cycle (2, 4 temps), du nombre de cylindres et des cotes du moteur (internet et externe). En revanche, une modification de puissance est autorisée à condition de ne pas dépasser la norme en vigueur, soit 78 kW. Le nom respect de ces obligations est passible d’une poursuite.

Tuning moto : le Code des assurances et ses contraintes

Les compagnies d’assurance ont aussi leur mot à dire en ce qui concerne le tuning moto. Selon l’article L113-9 du Code des assurances, le propriétaire d’une moto est tenu d’informer son assureur sur les modifications qu’il apporte à son véhicule. La déclaration inexacte ou l’omission des informations relatives aux transformations peut entraîner la nullité du contrat d’assurance. En cas d’accident, l’assuré ne pourra pas bénéficier d’une indemnisation.
Maintenant vous savez ce qu’il faut faire avant de tuner votre moto, il ne reste plus qu’à trouver le bon spécialiste pour effectuer les travaux dans les règles de l’art.


Leave a Reply